Jazz Drums Legacy

JDL

Neuf

Le langage de la batterie jazz par Guillaume Nouaux. 180 pages de relevés, de citations et de conseils des plus grands batteurs ayant marqué l'histoire du jazz compilés avec respect et attention.

 

Plus de détails

en stock

36,00 € TTC


 

Un ouvrage pour les batteurs . . . Mais pas seulement !

                                                                                                              François Laudet

D’après une sélection de trente batteurs parmi les plus représentatifs de leur époque, ce livre traite des différents aspects stylistiques et musicaux de la batterie jazz. Il aborde également dix chapitres sur des points clés afin de vous aider à développer une approche plus musicale de la batterie. Le tout est agrémenté de nombreuses réflexions, points de vue et conseils des maîtres batteurs. Cet ouvrage s’adresse avant tout aux étudiants batteurs possédant déjà des bases techniques sur l’instrument et désirant apprendre, comprendre et perfectionner leur jeu dans l’univers du jazz. Il s’adresse aussi aux professeurs de batterie recherchant un support pédagogique pour le travail spécifique du jazz auprès de leurs élèves, ainsi qu’à tous les batteurs qu’ils soient amateurs ou professionnels, désireux d’enrichir leurs connaissances et leur vocabulaire dans ce domaine.

 

«Ce livre tient à la fois du manuel d'apprentissage, du vade-mecum et de la profession de foi. C'est, d'une certaine manière, plus que l'ouvrage d'un fin musicien doublé d'un pédagogue, une livre de sagesse. Un maillon important dans la transmission de cette musique qui nous tient à coeur.»
Jacques Aboucaya

 

«Guillaume Nouaux a su, par ce superbe ouvrage, nous faire prendre conscience avec clarté du développement des techniques de jeu et de l’influence fondamentale que cela a eu sur la musique jazz à chaque époque. Le tout, illustré de citations très instructives des grands maitres. Merci Guillaume pour ce beau voyage, qui je pense fera bientôt référence.»

Franck Agulhon

 

Les batteurs


BABY DODDS • ZUTTY SINGLETON • RAY BAUDUC  CHICK WEBB • JO JONES • SIDNEY CATLETT • GENE KRUPA • BUDDY RICH • KENNY CLARKE • ART BLAKEY • MAX ROACH • “PHILLY” JOE JONES • JIMMY COBB • VERNEL FOURNIER • ART TAYLOR • MEL LEWIS • SHELLY MANNE • ROY HAYNES • JOE MORELLO • PAUL MOTIAN • BILLY HIGGINS • ELVIN JONES • TONY WILLIAMS • JACK DEJOHNETTE • KENNY WASHINGTON • HERLIN RILEY • LEWIS NASH • JEFF “TAIN” WATTS • BILL STEWART • BRIAN BLADE

 

Le sommaire en détail


Préface
À propos de l’auteur
Notation et remerciements
Introduction
Baby DODDS - Bunk Johnson, 1944 (American Music) - Tiger Rag
Zutty SINGLETON - Zutty Singleton, Drum Face vol.1 (Jazz Crusade) - Drum Face
Ray BAUDUC - Bob Crosby, The Bob Cats & Orchestra (Nimbus Records) - March Of The Bobcats
L’étude de la tradition
Chick WEBB - Chick Webb & His Orchestra, 1935-1938 (Classics) - Clap Hands ! Here Comes Charley
Le travail de la technique
Jo JONES - Freddie Green & Al Cohn, Natural Rhythm (RCA) - Swinging Back
Sidney CATLETT - Sid Catlett, 1944-1946 (Classics) - I’ve Found a New Baby
Le son
Gene KRUPA - Gene Krupa & Buddy Rich, Krupa & Rich (Verve) - Gene’s Blues
Buddy RICH - Buddy Rich, Live In Miami (Giant Steps Recordings) - Topsy
Kenny CLARKE - Dexter Gordon, Our Man In Paris (Blue Note) - Scrapple From The Apple
Le swing
Art BLAKEY - Hank Mobley, Soul Station (Blue Note) - This I Dig Of You
Max ROACH - Clifford Brown & Max Roach (Emarcy) - Daahoud
Philly Joe JONES - John Coltrane, Blue Train (Blue note) - Lazy Bird
Dynamiques et intensité
Jimmy COBB - Bobby Timmons Trio, Easy Does It (Riverside) - Groovin’ High
Vernel FOURNIER - Ahmad Jamal, At The Pershing (Chess) - Poinciana
Art TAYLOR - John Coltrane, Lush Life (Prestige) - Trane’s Slow Blues
La musicalité
Mel LEWIS - Art Pepper, + Eleven (Contemporary) - Four Brothers
Shelly MANNE - Sonny Rollins, Way Out West (Contemporary) - I’m An Old Cowhand
Roy HAYNES - Roy Haynes, We Three (Prestige / New Jazz) - Reflection
Improvisation et créativité
Joe MORELLO - Dave Brubeck Quartet, Time Out (Columbia / Legacy) - Take Five
Paul MOTIAN - Bill Evans Trio, Portrait In Jazz (Riverside) - Peri’s Scope
Billy HIGGINS - Steve Lacy with Don Cherry, Evidence (Prestige / New Jazz) - Let’s Cool One
Le talent
Elvin JONES - Wayne Shorter, Speak No evil (Blue Note) - Fee-Fi-Fo-Fum
Tony WILLIAMS - Miles Davis, Nefertiti (Columbia) - Nefertiti
Jack DEJOHNETTE - Keith Jarrett, Standards Vol.1 (ECM) - God Bless The Child
Style et personnalité
Kenny WASHINGTON - Eric Alexander Quintet, New York Calling (Criss Cross Jazz) - One For M
Herlin RILEY - Wynton Marsalis Septet, Live At The Village Vanguard (Columbia) - Evidence
Lewis NASH - Nicholas Payton, From This Moment... (Verve) - From This Moment On
L’expérience
Jeff “Tain“ WATTS - Branford Marsalis, Trio Jeepy (Columbia) - U.M.M.G
Bill STEWART - Larry Goldings Trio, Light Blue (Minor Music) - Puttin’ On The Ritz
Brian BLADE - Chris Potter, Gratitude (Verve) - High Noon
Et Après...

 

La presse en parle


Jazz Dixie/Swing novembre 2012

Voici un ouvrage qui par sa qualité fera date dans l'histoire de la littérature sur la batterie de jazz.
Quand Francine Fonsèque m'a proposé de le chronique, j'ai d'abord hésité, ne me sentant pas suffisamment qualifié dans le domaine de la batterie malgré ma familiarité avec les enregistrements de Baby Dodds, Zutty Singleton, Chick Webb, Sidney Catlett, Jo Jones etc... De plus, si les "classiques" sont bien représentés parmi les trente batteurs analysés par Guillaume Nouaux, certains autres sont en dehors de ma zone de compétence stylistique et des préoccupations de notre revue. Mais quand j'ai parcouru le livre, ces objections sont tombées devant la valeur du message délivré par l'auteur, tant il constitue un rappel à la tradition (déjà annoncé par le titre en anglais) et une mise en relief des composantes essentielles du jazz. Les trente batteurs présentés ici sont une sélection convaincante en ce sens qu'elle couvre bien les styles de batterie depuis l'origine. Elle est forcément marginalement subjective, et l'on peut ergoter à propos de certains choix ou de certaines absences (pourquoi pas Cozy Cole et/ou Sam Woodyard etc..) mais cela n'entache en rien la valeur du tableau d'ensemble qui donne une bonne idée des différents apports.
Parlons maintenant de la structure des différents chapitres. Elle se présente ainsi : une citation du batteur concerné ; une discographie sélective ; une rubrique qui offre l'opinion de différents musiciens (et pas uniquement des batteurs) sur leur confrère ; le relevé d'un morceau tel que joué par le batteur étudié (bien sur, l'idéal aurait été de disposer d'un ou plusieurs CD regroupant les relevés. Guillaume Nouaux a dû y penser, mais les réalités économiques et les problèmes de droits rendent cette option irréaliste...); 10 chapitres ajoutent une section dans laquelle l'auteur traite d'un aspect essentiel du jazz (l'étude de la tadition, le travail de la technique, le son, le swing, l'improvisation, la musicalité, style et personnalité etc...) et fournit une série de citations de batteurs sur le sujet. Certes l'ouvrage, et notamment les relevés, s'adresse prioritairernent aux batteurs. Mais la pertinence des textes écrits par l'auteur et l'intéret des citations qu'il a sélectionnées sont tels que ce livre concerne aussi tous les musiciens et amateurs de jazz, en permettant aux instrumentistes, quel que soit leur instrument, de progresser dans leur approfondissement de cette musique et aux amateurs d'en mieux percevoir les fondements.
Alors que certains ouvrages ou articles sur le jazz laissent une impression de malaise par leur sectarisme, leur méconnaissance de la tradition ou leur ignorance du role de la technique, Jazz Drums Legacy se lit avec beaucoup de plaisir et un sentiment d'enrichissement, tant l'auteur, dont on connait l'exceptionnel talent de musicien, manifeste sa compétence avec un grand bonheur d'expression, et se place à un haut niveau culturel.
Hymne à la tradition, au travail et à la culture musicale, l'ouvrage témoigne d'ouverture d'esprit dans la présentation d'une variété de styles, mais insiste également sur la cohérence et la sincérité stylistique nécessaire à l' expression musicale. Le message qui émerge avec le plus de force est que le jazz est une musique de transmission et qu'il est absolument nécessaire à chaque génération de savoir ce qui s'est passé "avant". Citons ces lignes de la page 20 : "Ce n'est pas parce que vous préférez, par exemple, jouer du free jazz que vous devez vous dispenser d'étudier Baby Dodds". Puis plus loin sur la même page : "Quelles que soient leurs époques et leurs différences de styles de jeu, tous les maîtres batteurs de l'histoire semblent unanimes sur l'importance de l'étude de la tradition".
Comme le déclare Jacques Aboucaya dans la préface: "Ce livre tient à la fois du manuel d'apprentissage du vade-mecum et de la profession de foi. C'est d'une certaine manière, plus que l'ouvrage d'un fin musicien doublé d'un pédagogue, un livre de sagesse. Un maillon important dans la transmission de cette musique qui nous tient à coeur". En conclusion. j'emprunterai à François Laudet -qui sait de quoi il parle- cette formule qui figure en quatrième de couverture: "Guillaume Nouaux (...) fait passer dans cet ouvrage un message de référence et d'héritage que tout musicien de jazz qui se respecte se doit de lire".

                                                                                          Michel Marcheteau

Batteur Magazine Octobre 2012

 

Jazz Drums Legacy batteur magazine octobre 2012

 

Jazz Hot

A lire sur le site de Jazz Hot deux articles à propos de la sortie de Jazz Drums Legacy, respectivement de Michel Laplace et de J.W. Sportis datés du 1 octobre 2012.

 

Jazz Magazine septembre 2012

 

Jazz Drums Legacy Jazz Magazine septembre 2012

 

 

3 autres partitions dans la même catégorie