Inventer pour chanter

2Mc200

Neuf

Fruit de 4 ans de réflexion, « Inventer pour chanter » est une méthode d’invention, de Formation musicale appliquée, et d’initiation à la composition pour harpe seule ou ensemble, pensée comme complément à un enseignement académique. 

140 pages illustrées. Reliure spirale.

Plus de détails

36,00 € TTC

« Inventer pour chanter » est aussi un support pédagogique idéal pour les élèves qui veulent éviter le contact avec les partitions. Grâce à la progression guidée, les élèves auront les outils pour inventer leurs pièces musicales. La méthode a pour grand avantage d’appliquer plusieurs concepts de la théorie de la musique à la harpe et de les rendre intelligibles et concrets pour les jeunes élèves.

Harpesmag n°24 parle de Camille Levecque et Inventer pour chanter

La harpiste Camille Lévecque vient de sortir aux éditions 2Mc une nouvelle méthode de harpe, en trois volumes (et trois niveaux) . J'avais rencontré Camille à Dinan et je sais sa passion pour la harpe et son enseignement, en particulier avec les enfants...

Les méthodes habituelles se présentent souvent sous la forme de recueils à l'aspect plutôt sévère, truffés de partitions et d'un abord quelque peu rébarbatif. Tout le contraire ici ! Une sorte de cahier d'exercices, plein de petits dessins rigolos... Camille a conservé son âme d'enfant et sait encore dessiner comme eux !
Dans ce premier volume d'initiation, elle a choisi de faire confiance aux jeunes harpistes, à leurs talents d'improvisateurs et de compositeurs, pour introduire progressivement des éléments de technique et de théorie.
Le choix de commencer par la basse (la base) et donc par la clé de Fa avant d'aborder la mélodie me semble particulièrement judicieux : on est même invités à colorier les notes pour s'y retrouver ! Rythme et pulsation se trouvent ainsi bien en place quand la main droite s'en mêle, et la répétition de quelques notes basses dans un ordre donné suggère l'accord, puis souvent la mélodie.
Rien de vraiment imposé, juste des indications, une marche à suivre par le professeur et son élève. Le jeu se prolonge dans l'écriture, quelques notes d'abord, puis des indications de rythme et de mesure. On peut éventuellement danser sur une petite impro...et chercher ensuite comment noter le rythme. On peut faire
varier ce rythme et voir ce que ça donne ; bref, on n'a pas fini de jouer (aux deux sens du terme) ni d'apprendre en jouant !
Des notions plus savantes s'assimilent ainsi par la pratique et l'écoute : accord de quinte, arpège, dynamiques, articulations, étouffements ou résonance, silences...En avançant on aborde, toujours de façon ludique, les tonalités, le maniement des palettes et/ou pédales, la transposition...
Camille insiste beaucoup sur le fait de ressentir la musique avec son âme et son corps, d'exprimer ses sentiments à travers elle, tout le contraire du jeu mécanique et technique façon dactylo.
J'ai pris moi-même beaucoup de plaisir à réviser toutes ces notions, et je crois que beaucoup d'enfants aimeront travailler (et s'amuser !) avec cette méthode.

A propos de l'auteure

Camille Levecque est née à Paris en 1986. Sa passion pour la harpe l’amène à recevoir une formation prestigieuse auprès d’Isabelle Daups, Frédérique Cambreling et Gisèle Herbert, trois grandes musiciennes, pédagogues et figures emblématiques de l’instrument.En tant que soliste, elle fait ses débuts à l’âge de 18 ans à l’Oratoire du Louvre à Paris, en jouant le Concerto pour flûte et harpe KV.299 W.A. de Mozart sous la direction de Nicolas Burton-Page. Deuxième prix au troisième Concours International de Harpe de Nice en 2009, Camille Levecque a participé à la première mondiale de Music of the Spheres avec Mike Oldfield.
Ses ateliers et concerts didactiques Les Arpicontes sont le reflet de son engagement pédagogique et artistique concernant la diffusion de l’instrument auprès du grand public.

30 autres partitions dans la même catégorie